« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

OM : 5 stats désastreuses pour Michel

Ca y est ! La décision est tombée ce matin : Michel est démis de ses fonctions. L’entraîneur espagnol n’est plus le coach de l’Olympique de Marseille. C’est Franck Passi qui assurera l’intérim jusqu’à la fin de la saison. Une démission qui est bien accueillie, surtout lorsqu’on regarde le bilan de l’OM cette saison.

1. Le bilan à domicile

Au Vélodrome, l’Olympique de Marseille s’est montré incapable de gagner. Les supporters de l’OM attendent une victoire en Ligue 1 sur leur pelouse depuis le 13 septembre 2015. Soit une série de 14 rencontres sans victoire.

Marseille a enchaîné les déconvenues à domicile. Heureusement que l’équipe est allée chercher des points hors de ses terres, sinon elle serait dans la zone rouge !

La venue de Nantes ce week-end doit permettre au club de retrouver la victoire au Vélodrome.

Supporters OM

2. De l’Europe au maintien

Au début de la saison, Vincent Labrune martelait que son équipe allait jouer les premières places. Avec leur série à domicile, l’OM se retrouve à se battre pour le maintien.

L’équipe a 6 points d’avance sur le premier relégable et devrait rester en Ligue 1.

La dernière fois que l’Olympique de Marseille a pris 40 points en championnat après 34 journées, c’était lors de la saison 2000/2001.

Michel

3. Le bilan européen

On a presque oublié que Marseille a joué la Coupe d’Europe cette saison.

Le club pourtant tombé dans un groupe très abordable en Europa League avec le Slovan Liberec, le FC Groningue et le Sporting Braga a galéré pour obtenir la 2ème place.

Une deuxième place du groupe qui a contraint le club a jouer un 16ème de finale contre l’Athletic Bilbao, équipe qui lui était supérieure. Dommage.

4. Mandanda n°10 avec Michel ?

Le portier marseillais est avec Lassana Diarra, le joueur qui porte l’équipe à bout de bras depuis le début de la saison.

Sans lui, l’OM ne serait sûrement pas 15ème de Ligue 1.

Lors de Monaco-Marseille (2-1), le gardien a battu un record. Celui du nombre de ballons touchés par un gardien : 67. Plus que Lucas Silva ou Rémy Cabella, les joueurs qui doivent faire le jeu.

Une statistique qui démontre les difficultés de l’OM à faire des passes vers l’avant.

Steve Mandanda

5. Une année 2016 horrible

Seul le parcours en Coupe de France de l’Olympique de Marseille vient un peu égayer ce début d’année.

Sans cette compétition, l’OM n’aurait gagné que deux rencontres depuis le début de 2016 (contre Montpellier et Caen).

Il reste 4 matchs de championnat à Marseille pour montrer que le club a encore la possibilité de gagner en Ligue 1.

Marseille

Tu en veux encore ?

Giocanti

par :

Cette news Olympique de Marseille / OM t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter